Bonne Année à tous les cavaliers

Publié le par Richard

Cava Jump souhaite une bonne année 2016 à tous les cavaliers et cavalières qui pratiquent l’équitation avec passion.

Toute la boutique remercie ses clients qui lui ont fait confiance tout au long de 2015, et après un cours repos entre les fêtes, elle se remet à leur service pour leur proposer un équipement d’équitation le plus adapté à leurs souhaits.
En ce début d’année Cava Jump veut mettre en avant les mors Beris qui sont plébiscités par de nombreux cavaliers. Les avis que nous retournent nos clients sont largement positifs et notre cavalière a elle même complètement solutionné un problème de cheval qui tirait et acceptait mal le mors. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ces embouchures, elles sont fabriquées en Allemagne, avec une matière alimentaire souple qui contient parfois un noyau métal et elles apportent au cheval un vrai confort en bouche. De fait, cela permet au cavalier de mieux communiquer avec son cheval grâce à des actions de mains plus précises et moins fortes. Fréquemment testés et utilisés par les cavaliers professionnels vous trouverez tous les modèles habituellement fabriqués en inox, laiton, caoutchouc ou résine comme les mors 2 anneaux, pelham, verdun, mors à olives,

Cava Jump recommande donc ces mors techniques pour tous ceux qui ont un cheval et cherchent à améliorer la précision de leurs actions de main tout en respectant le bien être des chevaux. Pour vous faire connaître cette gamme de mors sans trop dépenser, Cava Jump fera de nombreuses actions, promotions et bon de réduction.
Dès janvier une promo de 15 % est en place dans la boutique, c’est une ristourne devrait inciter ceux qui hésitent à essayer un mors Beris à acheter le modèle qui conviendra à leur cheval. Cava Jump expédie ces articles entre 1 et 7 jours (pour les modèles fabriqués hors stock) après la commande.

Mors Beris chez Cava JumpMors Beris chez Cava Jump

Mors Beris chez Cava Jump

Publié dans La Boutique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article